Archives de catégorie : Humour

La Méthode de Raowl T.1 de Tebo

La méthode Raowl, tome 1 par Tébo
   La Méthode Raowl Tome 1 de Tebo – (B.D – Editions Dupuis)


      Une B.D. pour vous donner des conseils à ne pas suivre. Une B.D à l’humour un peu trash à coup de massue. Une B.D. qui vous fait sourire donc qui peut vous faire du bien.
 Tebo ne se refuse rien. Sa méthode est à mettre dans toutes les mains de jeunes ados ou ceux qui gardent leur jeunesse d’esprit
J’ai bien aimé ” C’est cool d’être zombie ?  ” Ils marchent à 2 à l’heure, Ils perdent un bras, une oreille…  ils ne mangent pas de soupe, ils ne vont pas à l’école et ne se lavent pas les dents. C’est bien vu et cela ressemble au dernier Zombie que j’ai croisé !
 Je me demande encore où il a trouvé ses idées pour ne pas avoir peur du dentiste !
Il va vous apprendre à frimer sur la plage, à péter avec discrétion.  Il vous explique à quoi ça sert un tatouage.
48 pages de gags à surtout à ne pas prendre au premier degré. Pour moi quelques difficultés, je n’ai pas tout compris. 
Bonne lecture.
Marie Reine

S.O.S. de Joseph Connolly

S.O.S. par Connolly
 S.O.S de Joseph Connolly ( Editions de l’Olivier – 477 pages )
Un livre prêté donc je l’ai lu. 
Cette histoire peut plaire à ceux qui aiment l’humour noir un peu déjanté. Je pense que ce roman vous coupera votre envie de croisière sur un énorme paquebot !
Les passagers sont presque tous pour moi infréquentables. 
Nous avons des alcooliques, des sujets à des addictions, des dépressifs, des lubriques et j’en passe.
Des familles au bord de la rupture. 
Une semaine de croisière d’Angleterre à New-York où tout ce beau monde se fréquente ou se fuit. 
La fin nous offre un bouquet final de situations burlesques.

J’étais heureuse de débarquer du bateau.
Bonne lecture
Marie Reine

Divine vengeance de Francesco Muzzoppa

Divine vengeance par Muzzopappa
envoyé : 12 février 2022 à 16:02
de : Aline
à : ‘MARIE REINE
objet : un avis sur

 
Coucou Marie Reine
 
«Divine vengeance» de Francesco Muzzopappa  
Léo est fou amoureux de sa copine, mais très pratiquante, elle suit à la lettre les principes de l’Eglise et ne veut pas coucher avant le mariage. Qu’à cela ne tienne !  Il s’apprête à faire sa demande et… la surprend en plein ébat avec un autre. Furieux, Léo se lance alors dans une vengeance digne des films de Tarantino : il va bafouer un à un les dix commandements et mène la vie rude à la belle, à sa famille, et même à son perroquet. Car pour se consoler, quoi de mieux que de se venger ?
Si le résumé de ce livre paraît prometteur, j’ai eu du mal à le lire jusqu’au bout. Style d’humour que je ne partage pas. Sans intérêt à mon goût.
En attendant les prochains avis.
Bizzzzz, bon week-end
 
Aline
 

Le Club des veuves qui aimaient la littérature érotique de Balli Kaur Jaswal

 Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique par Kaur Jaswal
 Message du 24/11/21 15:44
> De : patricia
> A : “MARIE REINE” 
> Objet : LASTULU
>
>BALLI KAUR JASWAL
Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique
Nikki chargée d’alphabétiser des femmes indiennes, se retrouve avec des femmes majoritairement veuves qui,  bien qu’analphabètes, ont une imagination débordante  et racontent leurs fantasmes.
 
 
Un roman qui questionne, à travers cette histoire, sur la place des femmes orientales en Occident…. Et leurs tiraillements entre traditions ancestrales et désir de liberté.

L’Idole de Serge Joncour

L'idole par Joncour
 De la part de Patricia
 
 
> Message du 30/07/21 14:58
> De : “patricia
> A : “MARIE REINE” 
> Objet : LASTULU
>
>JONCOUR Serge
L’idole
Un inconnu, se retrouve propulsé en star… sans savoir pourquoi.
Tout le livre tourne autour de ça, dans l’absurde. Ca donne quelques mécanismes de la célébrité.
  
 
 
Original, comme sujet… mais un peu lassant au bout d’un moment.
Ecrit avec humour.

Plus on est de fous de Zoé Brisby

Plus on est de fous... par Brisby
De la part de Marie
 
 
 
> Message du 07/07/21 15:40
> De : “marie 
> A : “Reine” 
> Objet : Bonjour Marie Reine
>
>Je viens de lire un livre traité avec humour et tendresse dans un monde de vraie ” folie”
De ZOE BRISBY : PLUS ON EST DE FOUS….


Une clinique psychiatrique ” Beausoleil”, des patients avec Folie et “grain de folie”, des univers differents
dans lesquels chaqu’un des malades se complait et malgrés tout cela une belle armonie de groupe.

>
Une infirmière en chef bienveillante, un directeur proche de ses patients et un nouveau directeur sans scrupules….

>
Luc interné de force débarque dans cet univers avec ses soucis, criant qu’il y a erreur, qu’il n’est pas fou !

>
Ce livre m’a fait sourire et même rire car il est traité avec humour, fantaisie , tendresse .

>
Les personnages loufouques sont attachants, et l’on suit leurs aventures avec plaisir.

>
Marie

ça peut pas rater de Gilles Legardinier

Ça peut pas rater par Legardinier
De la part d’Yvonne
 
 
Message du 06/05/21 10:06
> De : Yvonne
> Objet : RE: LASTULU
>
>

, je me suis lancée dans un auteur que j’apprécie énormément : Gilles Legardinier.
“Ça peut pas rater !”
Genre bien différent évidemment, qui a le don de me faire rire, surtout par l’usage de métaphores improbables.
Le sujet est grave, mais traité ainsi, j’en redemande : je pouffe presqu’à chaque page.

envoyé : 22 mai 2022 à 15:30
de :Patricia 
à : MARIE REINE 
objet : LASTULU

LEGARDINIER GillesÇa  peut pas raterElle vient de se faire larguer par son mec après 10 ans de vie commune… elle décide de se venger des hommes…Un livre très marrant, plein d’humour, avec plein de gentillesse et d’amitié.

Que du bonheur à lire un tel livre… on se plairait à vivre dans un monde pareil !

A lire

Marley et moi – Mon histoire d’amour avec le pire chien du monde de John Grogan

Marley et moi : Mon histoire d'amour avec le pire chien du monde par Grogan
 Marley et moi de John Grogan   ( J C Lattès- 356 pages) 
> > >  
> > >  
> > > Ce livre est réservé à ceux qui aiment les animaux et en particulier aux propriétaires de chiens.
> > > Une amie m’a offert ce livre sachant que j’allais l’aimer. 
> > > J’ai commencé en me disant c’est le style “comédie américaine” comme BEETHOVEN cela va être de la guimauve.
> > > Pas de la grande littérature juste un livre amusant mais …
> > > J’ai donc continué et j’ai souri. Un peu plus loin j’ai éclaté de rire !
> > > J’ai pensé à mon Watson, incontrôlable qui avait déchiqueté le cuir de la voiture et à tous mes chiens disparus que je retrouvais dans ce roman.
> > > Un jeune couple américain adopte un chiot, un Labrador.
> > > Marley rentre comme un ouragan dans leur vie, un véritable cataclysme.
> > > Ce chien est une boule d’amour tout en muscles, débordant de bave. Il va pimenter leurs vies et leur coûter la valeur d’un bateau ! 
> > > Ce matin Jean Claude m’a trouvé en larmes … Je venais de terminer … J’ai revu toutes mes boules d’amour qui me manquent toujours surtout mon Nestor qui était là quand dans ma vie j’ai eu besoin d’un ami.
> > > Rien je vous jure ne peut remplacer le regard sur vous de votre compagnon à quatre pattes quand vous avez un immense chagrin. L’écrivain l’avait vécu et compris.
> > > Merci Francine …

Marie Reine

 Message du 17/03/21 10:51
> De : “nadine.s
> A : “Reine”
> Objet : RE: LASTULU
>
>Bonjour et merci infiniment pour ce partage. Du coup, je viens d’acheter ce roman pour une amie très chère dans le désarroi.  Grande amoureuse des animaux, elle vient de perdre son chien Stan. 
>Merci aux Lastulu pour tous les bons conseils 🧐Bonne journée à tous.

Le cactus de Sarah Haywood

Le cactus par Haywood


 
 De la part d’Aline
 
 
 
 
> Message du 06/01/21 10:48
> De : “Aline 
> Objet : un avis sur
>
>Coucou Marie Reine
 
 
 
« Le cactus – qui s’y frotte s’y pique !» de Sarah Haywood  
A quarante-cinq ans, Susan Green, s’est fabriqué une vie parfaite : elle a un métier qu’elle adore, un joli studio dans lequel elle cultive ses précieux cactus, un arrangement bien particulier avec Richard, qui lui procure sorties culturelles et satisfaction sexuelle.
Tout est sous contrôle, sauf son insupportable frère, Edouard, un fainéant alcoolique qui vit aux c rochets de leur mère malade. Cette merveilleuse mécanique commence à se dérégler quand Susan apprend qu’elle est enceinte (comment a-t-elle pu faire une erreur aussi énorme ?) et que sa mère décède en laissant à Edward la totalité de sa maison (comment sa mère a-t-elle pu la trahir ainsi ?). Hors de question de garder Richard, le père de l’enfant, dans le paysage, leur accord était très clair, et hors de question de laisser son frère hériter ! Déterminée, inflexible, Susan se bat sur tous les fronts, en vain.
L’inaccessible « cactus » va-t-il enfin laisser un peu de place à l’improvisation et au lâcher-prise ?
Encore une auteure que je découvre. J’ai beaucoup aimé cette histoire émouvante et drôlissime d’une femme qui passe d’une existence solitaire et réglée comme du papier à musique à une vie chaotique mais débordante d’amour.
En attendant les prochains avis.
Bizzzzz, et bonne fin de semaine et tous mes vœux au club Lastulu
 
Aline

Pour amuser les coccinelles de Maurice Denuzière

Pour amuser les coccinelles par Denuzière




 
 
 De la part de Marie
 
 
 
 
> Message du 09/11/20 11:24
> De : “marie 
> A : “Reine” 
> Copie à :
> Objet : Bonjour Marie Reine

>
Objet : LASTULU

>
de MAURICE DENUZIERE : POUR AMUSER LES COCCINELLES
Roman editer en 1982 qui n a pas beaucoup vieilli.

>
Une famille parisienne décide de quitter Paris pour vivre dans sa maison de campagne ne supportant plus le retour de week-end .
Récit très amusant ou les nouveaux habitants découvrent les joies de la campagne avec ses odeurs ,ses bruits ,ses longues journées hivernales .
Très vite ils vont se rendre a l’évidence qu’une maison a ses exigences et que la vie rurale n est pas vraiment ce qu’ils imaginaient…

>
Agréable moment de détente avec cette lecture.