Madame de Sévigné d’Anne Bernet

Madame de Sévigné. Mère passion par Bernet
> Coucou Marie Reine,
>
>
> Dernière biographie lue.
> Madame de SEVIGNE d’ANNE BERNET
>
> née Rabutin-Chantal
> Mme de SEVIGNE malheureuse d’une vie conjugale sans amour s’est trouvée veuve à 25 ans.
> Très courtisée, et peut-être aussi par FOUQUET, elle décide de rester chaste. Elle transfère son trop plein d’amour sur sa propre fille Françoise de GRIGNAN.
> Elle se révèle une mère étouffante, jalouse.
> Une longue correspondance, qui de nos jours fait le bonheur des historiens, va naître entre la mère et la fille.
> ANNE BERNET nous décrit une mère possessive, exclusive au détriment de son fils CHARLES. 
> Madame de SEVIGNE meurt à GRIGNAN en 1696, sa correspondance trop souvent expurgée passera à la postérité.
> Cette biographie de ANNE BERNET nous montre une marquise drôle, attachante, vivant dans la crainte de Dieu, mais possédant des côtés plus sombres.
>
>
> bonne lecture.
> Bizzz
> Daniele

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *