Je, François Villon de Jean Teulé

Je, François Villon par Teulé
  Je, François Villon de Jean Teulé ( Juillard – 416 pages )
 
J’ai un souvenir lointain d’écolière de la Ballade des Pendus de François Villon. Je me souvenais aussi qu’il était un étudiant indiscipliné  au quartier latin à la fin du moyen âge .
J’ai commencé quelques pages et Jean Teulé m’a emporté dans le Paris de François Villon.
Un gamin dont le père est pendu et la mère enterrée vivante, recueilli par un religieux trop bon et trop faible pour l’éduquer et le garder dans le droit chemin. La justice est cruelle à cette époque. Torture, pendaison sont monnaie courante.
Il va devenir célèbre par ses poèmes, ses ballades mais ses mauvais penchants hélas vont lui nuire.
Il nait le jour où Jeanne d’Arc est brulée vive à Rouen le 30 mai 1431.
Je pense qu’il faut lire cette vie de François Villon comme un roman car l’écrivain a l’imagination fertile pour notre plaisir.
Bonne lecture.
Marie Reine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *