Héloa, la passagère clandestine d’Yves Jacob

Heloa : La passagère clandestine par Jacob
Message du 20/08/21 10:59
> De : “Aline
> A : “‘MARIE REINE
> Objet : un avis sur
>
>Coucou Marie Reine
 
« Heloa la passagère clandestine » de Yves Jacob  
Mars 1827. La corvette l’Astrolabe, commandée par le normand Dumont d’Urville, relâche devant le village de Korora-Reka en Nouvelle-Zélande. Lorsqu’elle repart quelques jours plus tard pour l’archipel des Tonga, en Polynésie, elle transporte dans ses flancs Heloa, une jeune passagère clandestine qui a fui l’île pour éviter d’être dévorée lors des prochaines funérailles d’un chef indigène. Naissent alors sur le bateau tensions et passions. Mais Heloa n’a d’yeux que pour Jean-Baptiste, le petit mousse d’Ouistreham, pendant qu’autour d’elle un univers bascule, emporté par la malfaisante influence du gabier Simonet.
Exotisme, batailles, tempêtes, désertions, cannibalisme, amour, découverte des us et coutumes de peuplades oubliées, vie quotidienne des marins au XIXème siècle. Enivré par le vent du large, le mauvais rhum et les attraits suaves des îles tout juste explorées, on se retrouve embarqué pour le Pacifique Sud. Malgré ce programme j’ai aimé sans plus et déçue par une fin bizarre à mon goût. Je ne pense pas relire un roman de cet auteur.
En attendant les prochains avis.
Bizzzzz et bon week-end
 
Aline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *