L’Aile des vierges

L'aile des vierges par Peyrin

De la part d’Aline

 

 

> Message du 26/07/19 13:05
> De : “Aline 
> Objet : un avis sur..
>
>

 

« L’aile des vierges »  de Laurence Peyrin

 

Angleterre, avril 1946. La jeune femme qui remonte l’allée de Sheperd House, majestueux manoir du Kent, a le cœur lourd. Car aujourd’hui, Maggie Fuller, jeune veuve au fort caractère, petite-fille d’une des premières suffragettes, fille d’une sage-femme féministe, entre au service des très riches Lyon-Thorpe.

Elle qui rêvait de partir en Amérique et de devenir médecin va s’installer dans une chambre de bonne . Intégrer la petite armée de domestiques semblant vivre encore au siècle précédent n’est pas chose aisée pour cette jeune femme cultivée et émancipée. Mais Maggie va bientôt découvrir qu’elle n’est pas seule à se sentir prise au piège à Sheperd House et que, contre toute attente, son douloureux échec sera le début d’un long chemin passionnel vers la liberté.

 

« Doit-on trahir ses convictions et ses rêves pour un peu de bonheur ? Un extraordinaire portrait de femme libre »

« Entre raison et sentiments, la vie de Maggie est un véritable tumulte »

« j’ai passé des moments fabuleux en compagnie de ces personnages. Le nouveau roman de Laurence Peyrin est une petite pépite. »

« Maggie, héroïne battante d’une histoire romantique comme on les aime ! »

Je partage complètement ces différents avis. Premier livre que je lis de cet auteure, j’en lirai certainement d’autres.

 

Voilà en attendant les prochains avis

 

bonne  fin de semaine et bon week end

Bizzzzz.

 

Aline